Une sacrée belle gang

Clara Leurent Clara Leurent 1 avril 2019

Temps de lecture: 8 minutes.

 

Notre équipe est unique. Ca vous paraît ordinaire? D’un point de vue très subjectif, c’est pourtant vrai. Nous sommes une bande de collègues qui, malgré vents et marées, espoirs et désillusions, arrivent chaque matin (ok, presque chaque matin, vive le télétravail) avec un sourire aux lèvres et une joke pas drôle pour bien démarrer la journée. Même dans les moments les moins joyeux de notre start-up.
 

Du benjamin, Félix 25 ans, à l’aîné, Paul, 52 ans, l’aventure de travail qui nous unit est assez incroyable. À entendre l’avis de chacun.e sur la question, aucun.e d’entre nous n’a vécu un truc pareil auparavant. La route vers l’accomplissement total de notre projet est encore très longue, mais ce qui est déjà coulé dans le béton, c’est que le succès de notre cohésion d'équipe se manifeste tous les jours. Et pas qu’un peu.

 

Pourquoi sommes-nous là, d'abord ?

 

Pour la plupart d'entre nous, de meilleures fiches de payes et des conditions de travail encore plus confortables nous attendent bien au chaud dans d'autres entreprises mainstream. Pourtant, chacun d'entre nous fait le choix conscient (ou inconscient 😅) de poursuivre l'aventure avec impak. Et ce, malgré les difficultés, et non des moindres, de la vie de notre start-up qui n'a encore fait aucun revenu (en fait aujourd'hui, si, mais c'est tout nouveau) et qui n'a pas encore réalisé, disons le TIERS du projet colossal auquel on s'attaque.

 

Alors, est-on maso?

 

Non, on a simplement terriblement-impatiemment-urgemment envie de contribuer à transformer le monde. Le transformer positivement.

On pourrait ainsi dire que mes collègues et moi sommes ACCROS au projet impak.

Notre projet : construire un écosystème qui remet l’argent au service de l’humain et de la planète, fait de centaines de milliers de citoyens, d'investisseurs engagés et d'entreprises qui ont un impact positif sur le monde. Le tout, grâce à des outils technologiques innovants, responsables et fiables.

Voilà l'ampleur de notre ambition et de notre folie, la ''drogue'' saine qui nous fait venir au bureau le matin.

 

Pour preuve, place à la parole de mes amis collègues...

 

Si Félix sort de son lit tous les matins, c’est « grâce à l’idée que, même si c’est ambitieux, notre travail contribue à résoudre les problèmes les plus urgents auxquels nous faisons face ».

Félix, c’est l’arrivant de Québec qui a talonné notre CEO tous les jours pendant 5 semaines pour décrocher une entrevue. Bien qu'a priori trop junior pour le poste, c’est suite à un joli mensonge de sa part ( « Paul, je suis de passage à Montréal. Un heureux hasard pour se rencontrer, non ? »), que notre CEO lui a finalement donné sa chance. Et ce fut le coup de coeur. Félix, du haut de ses 6’1’’,  occupe la version junior de Paul. 💛

 

Pour Velina, il ne s’agissait pas de s’expatrier depuis Québec, mais de Londres (en Angleterre, pas en Ontario). Après plusieurs mois de travail à distance pour notre équipe, elle a finalement plié bagage pour nous rejoindre définitivement à Montréal :

« C’est le projet le plus ambitieux et le plus aligné avec mes valeurs sur lequel j’ai été invitée à travailler. Je n’ai pas réfléchi longtemps avant de finir par sauter dans l’avion. »

 

Quant à Clara, chargée des communications, elle raconte  que « c’est assez dur certains jours tant l’ampleur de ce qu’on fait est colossal. On doit se réajuster sans cesse aux réalités de la start-up. Mais.. je n’ai jamais été aussi heureuse de retrouver mes collègues le matin et de sentir que mon travail participe à un projet aussi positif pour la société. »

 

Notre obsession ? la COHÉRENCE

 

Bien entendu, on est tous beaucoup, passionnément ou follement engagés dans la lutte aux changements climatiques. Aller aux marches pour le climat entre collègues est devenu un rituel, pointer du doigt celui qui mange encore de la viande est devenu une joke (ok, la culpabilisation c'est pas bien, mais lorsque c'est fait avec compassion, faut se le dire, c'est utile) et s'échanger nos bons plans de paniers bios au déjeuner est presque devenu redondant.

Et tout cela, ce n'est naturellement pas pour se donner l'impression d'être des gens biens (encore moins parfaits). Nous le faisons pour la principale valeur de notre équipe : la COHÉRENCE.

Faire preuve de cohérence entre ce que nous affirmons vouloir devenir et nos actions quotidiennes, cela passe par une équipe  dont les collègues se tirent constamment vers le haut et n'ont pas peur de se challenger afin que leurs actions reflètent leurs intentions.

Et plus on se sent cohérents, plus on se sent alignés, et donc plus motivés!

Et notre souci de cohérence ne s'arrête bien entendu pas aux questions environnementales.

 

Exemple ?

 

Notre préoccupation pour la parité et notre engagement féministe.

 

Qu’il s’agisse d’Estelle, cheffe de la finance, d’Agnès, leader sur les projets technologiques ou de Velina, cheffe de l’impact, notre équipe défie les normes en termes de parité et d’idéaux sociaux.

Pas plus tard qu’hier, nous étions au lancement du livre du collectif féministe de notre collègue Stéphanie, la plume d’impak. Cette même Stéphanie qui nous a présenté lors d'un Lunch & Learn les bases du féminismes et ses différents courants.

Un atelier au cours duquel nos collègues masculins nous ont posé des questions plutôt inattendues (mais bienvenues!), et avec la plus honnête volonté du monde :  « Les filles, ressentez-vous parfois du sexisme dans notre équipe ? Pourriez-vous nous prévenir lorsque qu'une de nos attitudes vous semble sexiste ? ».

...

Des questions qu'aucune d'entre nous ne s'était faites posées dans nos anciennes jobs.

Résultat: une heure et demi passionnée où chacun.e d'entre nous a pu poser sa pierre au débat, remettre en questions ses propres croyances et en ressortir avec des pistes plein la tête pour contribuer à lutter contre le sexisme ordinaire.

 

Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Que dire de Velina, qui nous éduque sur le végétarisme, Tima qui nous organise des ateliers sur la communication non violente (CNV), ou encore Paul, qui nous raconte encore et encore l'histoire du capitalisme et de ses dérives lors de nos pauses dîner. Difficile de ne pas solidement s'attacher à une bande de collègues pareils, avec qui on partage tantôt des fous rires tantôt des conversations importantes sur l'avenir du monde et le rôle qu'on y joue.

 

Bon, on a aussi de gros défauts.

 

La cohésion d’équipe ça nous connaît, mais pour la vie  de bureau en colocation, on repassera.

Incapables de respecter notre répartition des tâches ménagères, incapables de parler à voix basse dans notre open space, incapables de laver sa vaisselle dans la journée, on est franchement loin d’être parfait.es...

Mais on sait que l’imperfection fait partie de notre apprentissage et de notre succès. En remettant collectivement les choses en perspective, en laissant une grande place à chacun.e pour s’exprimer, nous avons enclenché, à plusieurs reprises, des petits changements de trajectoires qui se sont révélés stratégiques et salvateurs pour l'entreprise.

 

L'ultime but: devenir une entreprise 'libérée'

 

En plein processus d’apprentissage pour devenir une entreprise ‘’libérée’’, nous cassons progressivement les hiérarchies existantes parmi nous, pour miser chaque jour un peu plus sur la coopération, l’autonomie, et surtout la confiance. Cela nous crée à tous de grandes opportunités de polyvalence, et de mise en lumière de nos talents respectifs. Mais cela vient aussi avec des défis:  une organisation qui se doit d’être impeccable, un besoin de flexibilité quasi hors du commun, et surtout, une TRÈS grande communication entre nous. Et sur ce dernier point, ça tombe bien, on est déjà plutôt pas mal. On vous en dira plus sur notre processus de libération dans quelques temps ;).

 

Finalement, malgré les aléas, si notre équipe tient toujours debout, c’est parce que notre motivation à chacun.e d’accomplir ce projet est étonnamment tenace, et le bonheur de le vivre ensemble, unique. Sans parler de notre force d'adaptation et de résilience qui s’est construite, certes par la force des choses, mais qui nous rend tous les jours plus plus réactifs.ives. et plus futés.ées.

Et ce, au plus grand bonheur de Paul, notre CEO 😉.


Clara Leurent
Communication Clara Leurent


Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour améliorer ce site. Vous pouvez utiliser cet outil pour modifier vos paramètres de cookies. Sinon, nous supposerons que vous souhaitez continuer. En savoir plus